American Thought: A Critical Sketch by Morris Raphael. Cohen

By Morris Raphael. Cohen

Edited and with a foreword via Felix S. Cohen

Show description

Read Online or Download American Thought: A Critical Sketch PDF

Best other social sciences books

La France orange mécanique

« Ces derniers jours, un charmant individu, que nous nommerons Vladimir, a ramassé trente ans pour le meurtre de sa compagne, dont 22 ans de sureté, soit un an le coup de marteau. Ledit Vladimir, quelques semaines plus tôt, était jugé dans le cadre de l. a. désormais célèbre affaire des tournantes , où los angeles justice a expliqué aux Françaises, sans trembler, qu on pouvait être un violeur en réunion et s en tirer avec du sursis.

Allgemeine Erkenntnistheorie Vorlesung 1902/03

Im vorliegenden Band wird der textual content von Husserls Göttinger Vorlesung `Allgemeine Erkenntnistheorie' vom iciness 1902/03 veröffentlicht, in der er erstmals eine phänomenologische Erkenntnistheorie zu entwerfen suchte. Obwohl bei der Darstellung des Psychologismus auf die Prolegomena zurückgreifend, ging er über die Logischen Untersuchungen hinaus in der Herausarbeitung der Zweifellosigkeit der cogitatio, der examine der perzeptiven und symbolischen Vorstellungen und der Darstellung der Wahrscheinlichkeit als des Prinzips der Erfahrungserkenntnis.

The Sceptical Road: Aenesidemus’ Appropriation of Heraclitus

The revival of Scepticism within the first century B. C. is because of Aenesidemus of Cnossus. still, little or no is understood of him, and masses of it kind of feels to signify that his inspiration tended extra in the direction of Dogmatism, and Heraclitean philosophy specifically. The puzzle has set the scene for a long term debate, yet, as but, no agreed resolution has been propounded.

Additional info for American Thought: A Critical Sketch

Sample text

427], le portrait qu'il dresse est celui d'une humanité ordinairement faible, souvent ridicule dans son désir de plaire, incapable de grands biens comme de grands maux, ni franchement bonne ni franchement mauvaise : une humanité grise. L'homme étant pris dans l'interaction de déterminations multiples et inconscientes, c'est l'inconstance, la versatilité, la faiblesse, la passivité du vouloir qui constituent l'aspect dominant des conduites humaines, et non leur rationalité, fût-elle de nature égoïste.

Comment peut-on répondre de ce qu'on voudra à l'avenir, puisque l'on ne sait pas précisément ce que l'on veut dans le temps présent » [maxime 575, édition de 1678, p. 488]. Les Maximes ne présentent donc aucune vision systématique qui retiendrait pour unique mobile l'intérêt égoïste. Non seulement parce qu'il n'y a pas qu'un seul mobile à la volonté l'amour-propre et les passions comptent tout autant que l'intérêt matériel ou le plaisir — mais, plus encore, parce que la volonté rationnelle y tient une faible part et que la conscience est autant dupée par elle-même qu'elle dupe les autres.

46 dédommager toutes les personnes de chacune de leurs actions, ils furent contraints d'inventer une récompense imaginaire, qui serait un équivalent général pour les peines de l'abnégation, capable de servir en toute circonstance et qui, sans rien leur coûter à eux-mêmes, ou à d'autres, n'en serait pas moins une compensation fort agréable pour ceux qui la recevraient » [p. 44]. Il n'est donc aucune motivation naturelle qui puisse inciter l'homme à ce que le bien d'autrui l'emporte sur le sien propre, à moins qu'il n'y trouve un intérêt qui, à défaut d'être matériel, soit de nature « symbolique » ou « imaginaire' ».

Download PDF sample

Rated 4.62 of 5 – based on 29 votes